Contrat de réussite

Un contrat de réussite est une mesure d’encadrement utilisée afin d’assurer un suivi plus serré au niveau de la réussite scolaire auprès d’un étudiant :

  1. Qui a échoué à la moitié ou plus des cours auxquels il était inscrit à la session précédente;
  2. Qui a un échec pour la deuxième fois à un même cours;
  3. Qui a un échec, pour la troisième fois, à un même cours (à l’intérieur des quatre dernières années)*.

Dans de tels cas, une rencontre avec l’API en début de session est obligatoire. Les raisons des échecs sont discutées et l’API évalue quelles mesures d’aide seraient les plus appropriées pour éviter que la situation ne se répète. L’objectif premier de cette rencontre est de s’assurer que l’étudiant comprenne bien les enjeux reliés à sa situation et pour favoriser sa réussite scolaire.

*L’étudiant pourra seulement s’inscrire à temps partiel et devra réussir ce cours avant de revenir aux études à temps plein.

Le contrat de réussite contient habituellement :

  1. Des mesures de soutien, telle une nouvelle proposition de choix de cours et de cheminement, une intervention particulière peut être proposée (ex.: une rencontre avec un intervenant psychosocial ou un conseiller d’orientation, un suivi en cours de session auprès de l’API)
  2. Des engagements pris par l’étudiant, tels un nombre minimal de cours à réussir, le non-abandon d’un ou de plusieurs cours, la présence obligatoire aux cours, la diminution du nombre d’heures de travail rémunéré, l'inscription à un centre d’aide (français, sciences, mathématiques, etc.), la participation à des ateliers portant sur la réussite scolaire, des rencontres obligatoires avec le personnel enseignant ou le personnel des autres services offerts par le Collège.
  3. La sanction applicable en cas de non-respect du contrat :
    1. Dans le cas d’échec à la moitié ou plus des cours de la session suivant la signature du contrat - Exclusion du Collège pour la durée d’une session
    2. Dans le cas d’échecs multiples pour un même cours (3 fois ou plus) – temps partiel obligatoire jusqu’à la réussite du ou des cours visés par cette mesure.

Les modalités définies dans la présente section s’appliquent aussi aux étudiants ayant étudié dans un autre établissement collégial.